shutterstock_1019052244.jpg

Thème :

Faire la promotion du français, par un éveil à la culture francophone des tout-petits

L’une des mesures pour contrer l’analphabétisation est de développer le réflexe de la lecture. Plus on lit, plus on est en mesure de comprendre un texte, plus on rehausse ses compétences en littératie. On peut même ajouter que ce cycle d’apprentissage de la langue développerait, dès le jeune âge, une attraction pour la langue française.

Nous proposons donc :

25

De poursuivre et de bonifier l’accès aux contenus culturels francophones, notamment :

  • En développant des activités de type camp de jour en lecture et en écriture dans le réseau des bibliothèques publiques;
     

  • En renforçant le programme culture à l’école en offrant l’accès à un éventail de produits culturels, tels que le théâtre, la musique et le cinéma;
     

  • En favorisant une tournée d’auteurs jeunesse dans les écoles du Québec;

26

De développer, en collaboration avec Télé-Québec, des contenus multiplateformes éducatifs en littératie;

27

D’encourager le développement de contenus numériques francophones et s’assurer d’une offre prépondérante d’œuvres en français sur les plateformes numériques, telles que Netflix et Spotify.

 
J'appuie la position du PLQ

Les propositions mises de l’avant ont fait l’objet d’une réflexion approfondie à la suite de plusieurs consultations.

Pour nous engager dans cette démarche, nous avons d’abord identifié les principes fondamentaux qui devaient nous guider. Pour nous, c’était nécessaire d’identifier les assises autour desquelles l’ensemble des Québécoises et Québécois, de toutes les origines, peut aisément s’unir et se rallier.